ECHOS DE RETROMOBILES N°16

 

LES NOUVELLES des VAUZELLES

La grande porte de l'Atelier n°2 des Vauzelles, qui nous abrite, est grande ouverte. C'est l'été et il f ait chaud. Avec un petit courant d'air, on arrive à travailler et, avec la porte ouverte, nous sommes complètement au diapason avec notre but : ACCUEILLIR. Alors, entrons...

La première à nous accueillir, est la Panhard 17P avec son museau grand ouvert. Le logement du moteur est vide. Il est à la remonte et ne sera, en principe, pas long à réintégrer son emplacement, rénové, peint et reluisant comme un sou neuf.

Je gage qu'une fois sa restauration accomplie la Panhard, qui est chère à mon cœur – vous l'avez deviné – sera magnifique.

A sa droite, notre Mini trône, toujours sur le billard et, en ce samedi, l'on se penche beaucoup sur son avenir. Dans l'immédiat, on s'occupe de son train avant et l'on s'en prend avec zèle à ses roues, à ses tambours et, sous le regard connaisseur de Maître Roger Port MEW, un distingué connaisseur britannique de la marque Austin et de sa petite progéniture, on enlève les cardans. Non sans peine.

Jolis morceaux de la mécanique automobile, que ces pièces usinées avec la précision et le soin requis pour leur rôle dans une traction avant. Mais en attendant... En attendant, il va falloir les nettoyer et les expertiser pour savoir si l'on peut les réutiliser en l'état.

Ce qui n'est pas sûr, compte tenu que les cardans sont bien souvent très sollicités et, par voie de conséquence, soumis à l'usure. Ce qui est certain, pour le moment, c'est que restauration de la Mini est à ses débuts, au commencement d'une route qui va la mener sur nos adorables chemins vicinaux et les départementales tranquilles du Castelbriantais. Pour ces premiers tours de roues, s'entend.

ATELIER MÉCANIQUE-MOTEURS

Le moteur, l'embrayage et la boîte de la défunte 404 Peugeot ont été, comme la majorité des lecteurs des Échos des Retromobiles le savent, désaccouplés et attendent patiemment que les intéressés par la mécanique et plus particulièrement la marche d'un moteur et des pièces qui le constituent, s'inscrivent auprès de Michel GUYON, notre Chef d'Atelier, et organisent avec lui les séances d'initiation.

Si donc vous êtes intéressés un tant soit peu, n'hésitez pas, prenez le chemin des Vauzelles. Nous vous y attendons pour vous emmener dans les passionnants et mystérieux chemins de la mécanique. J'ajoute, qu'aucune connaissance préalable n'est requise. Il s'agit seulement de se vêtir d'une cotte et de gants (facultatifs) et de suivre Michel. Avis aux amateurs.

LES SAMEDIS à THÈME

Chaque samedi de 9h00 à 12h00 et naturellement en semaine mais sur rendez-vous, nous nous proposons d'effectuer gratuitement sur vos véhicules les opérations suivantes :

Réglage des éclairages, contrôle de la batterie ;

Réglage du parallélisme et contrôle du train avant ;

Contrôle, réglage des plaquettes de freins et du frein à main ;

Contrôle des niveaux (moteur, BV, pont), graissages ;

Mise au point moteur (calage, ralenti, allumage).

et autres joyeusetés à la demande et suivant vos besoins.

Alors, si vous êtes empoisonnés par un dysfonctionnement, une insuffisance ou un « petit bruit » venez faire un tour aux Vauzelles. Notez que le samedi nous partageons, en fin de matinée, un moment de convivialité et de camaraderie avec un petit gobelet de blanc ou de rosé frais à souhait .

LE FONDS DOCUMENTAIRE

Le travail sur le fonds documentaire est terminé. Revues et ouvrages techniques sont en place dans les étagères installées dans le bureau. Prêts à être consultés ? Pas tout à fait encore, puisque le travail de mise au net du catalogue n'est pas encore achevé.

Il reste quelques heures encore à passer, pour mettre au propre les notes manuscrites et tout faire avaler par mon bon ordinateur. Vous aurez donc bientôt accès à la documentation technique que nous avons réunie et qui balaye plus de 50 marques et types de voitures, construites ou importées en France pendant plusieurs décennies.

Cela forme un copieux catalogue dont vous serez tous destinataires et vous pourrez passer aux Vauzelles pour consulter tranquillement ce fonds ou emprunter une ou plusieurs revues qui le constituent, en respectant « la règle de 3 » qui définit les conditions ordinaires de prêt (nombre de revues limité à 3 exemplaires et délai de retour de 3 semaines).

LE SALON D'AUTOMOBILES DE BÉRÉ

Consacré cette année à la marque Peugeot, notre Salon a connu de l'avis de beaucoup, un succès mitigé.

Moins de visiteurs d'abord. Sans doute en raison de la chaleur moins de 1000 personnes se sont déplacées – surtout dans la matinée – contre environ 1500 l'année dernière.

Moins de véhicules exposés ensuite. A l'intérieur de la halle,, nous n'avions que 4 voitures exposées, dont une 403, une 203 et la toujours belle 301, en lieu et place de 15 prévues. Dix exposants nous ont fait faux bond. Sans nous prévenir, qui mieux est. Cela a fait un vide, forcément.

A l'extérieur, même constat. Quelques dizaines de voitures entourées d'une maigre assistance affrontant opiniâtrement sur le grand espace bétonné et sans la moindre ombre, une température caniculaire.

Mais à l'intérieur de la halle, au stand d'accueil, nous n'avons pas chômé. Contre toute attente, nous avons enregistré 8 adhésions. Un beau score, sans comparaison avec le Salon de l'année dernière et l'ensemble de nos manifestations précédentes.

Bilan à faire et à méditer.

Avec quelques pistes : Faut -il conserver le Salon , non pas en tant que tel, mais sa périodicité, en optant pour une Biennale. Et pourquoi ne pas faire ce qui se fait ailleurs, comme ce 2 juillet à La Meilleray de Bretagne où les vieilles voitures et le vide-greniers faisaient popote commune.

Ne faudrait-il pas opter aussi pour une entrée payante , fixée à 1 € par adulte, et gratuite pour les jeunes de moins de 20 ans.

L'on connaîtrait de la sorte, et plus justement, le nombre des visiteurs.

PROCHAINES ACTIVITÉS

17 SEPTEMBRE 2017 RAPPEL : JOURNÉES du PATRIMOINE Châteaubriant Promenade des terrasses.

Deux circuits au départ de deux communes différentes et exposition à l'arrivée au château, avec balades. Journée de 9h00 (au départ) à 13h00. Buvette et restauration prévues. Nous aurons besoin de bénévoles. Contactez le secrétariat..

23 SEPTEMBRE 2017 Nous allons rééditer l'expérience de la Mine Bleue, si vous le voulez bien, par une SORTIE des RETROMOBILES à Saint Barthélemy d'Anjou et la visite des Établissements COINTREAU, au  volant ou agrippés au guidon de nos belles machines.

Journée à passer ensemble avec pique nique aux approches d'Angers.

Le nombre de véhicules et des équipages étant réduit (une quinzaine de voitures et 25 à 30 participants), merci de vous inscrire dès à présent. Vous pouvez le faire auprès de moi, par téléphone, par internet ou de vive voix aux Vauzelles.

Coût de la sortie :20€ par personne,15€ pour enfants de plus de 12 ans et gratuit pour moins de 12.

A vos agendas ...et ne tardez pas

ET ENCORE ... Et encore, rendez-vous informel au bord de l'étang de Choisel, avec votre auto, moto, vélo ou tracteur, dès 10h00 chaque troisième dimanche du mois. A chacun d'apporter son picnic et sa boisson préférée.

 Exposition des véhicules et petit (s) tour (s ) de l'étang.

NOTA La réception, aux Vauzelles, des concessionnaires, garagistes et des représentants des métiers de l'automobile du Castelbriantais et de la nouvelle communauté de communes. Présentation de Retromobiles de la Mée, apéritif et, pour l'accompagner, exposition de quelques unes de nos voitures.

Prévu le 22 septembre. Reporté à une date ultérieure.

NOS EFFECTIFS et NOS VÉHICULES

Nous sommes au nombre de 82 et nous comptabilisons 170 véhicules dont 126 voitures automobiles, 32 motocyclettes, scooters vélomoteurs et assimilés, 8 tracteurs agricoles, grâce à René DEGRÉ et à Jean-Yves GUIHÉNEUX et toujours 4 poids lourds, dont un Berliet d'intervention incendie du S.D.I.S. N'hésitez surtout pas à faire connaître Retromobiles de La Mée et à y faire adhérer.

Nous comptons huit nouveaux adhérents, André BAZIRE – Edward ELLIOTT – Jean-Luc FOUCHARD – Alain LEBREUILLY – Laurent MAURICE – Roger Port MEW – Jean-Marc PRADALIER et Alain VEILLON, qui ont choisi de nous rejoindre et auxquels nous souhaitons la bienvenue parmi nous.

 NOS COTISATIONS

Il reste encore et en dépit de mes litanies, une demi-douzaine de membres retranchés dans leur monde et insensibles à mes appels et rappels. Aussi, je pense que faute d'avoir apuré leur situation, ils ne seront pas surpris de ne plus avoir aucune information sur les activités de l'Association.

LE TROMBINOSCOPE

La réalisation de notre annuaire, illustré par les photos de tous les membres, avance à petits pas, au gré de la récolte de clichés de vos illustres faces, et de votre peu d'empressement. Cela prend beaucoup de temps. Bien plus que je ne l'avais imaginé.

Mais patience, nous finirons bien par y parvenir. N'hésitez surtout pas à passer par une cabine de photomaton et de vous faire tirer le portrait, de préférence en souriant, vous pouvez aussi choisir une photo de groupe récente, je sais comment vous exfiltrer ! En suite de quoi il ne vous restera qu'un dernier petit effort, celui de me la faire parvenir par tout moyen à votre convenance, voire de la déposer à mon adresse ou aux Vauzelles où je suis tous les samedis matin de 10h00 à midi.

Bien sûr, je peux aussi vous photographier aux Vauzelles, ce qui simplifierait grandement l'affaire. A vous de voir.

MA DERNIÈRE DÉCOUVERTE

Qui d'entre nous savait que...

Le moteur PX 4 a failli révolutionner la motorisation de nos voitures. Comme le moteur rotatif RO de NSU, mais c'est une autre histoire.

Restons donc, avec notre moteur PX 4.

Nous sommes au début des années 70 et au Salon d'Automobiles d'octobre à Paris, où la Société des Établissements Berthonnier avait

choisi de présenter une nouvelle conception de moteur classique (pistons cylindriques, mouvement absolu rectiligne alternatif qui

possède, en les améliorant, les qualités intrinsèques des moteurs classiques et des moteurs rotatifs, sans en avoir les inconvénients respectifs .

Non seulement le moteur PX 4 éliminait les effets négatifs de l'inertie (équilibrage intégral, énergie cinétique constante sur 360°, absence totale de vibrations) il utilisait en plus ses effets positifs (chaque fin de course correspond à un temps moteur, les forces d'inertie régularisent les forces d'explosion et la transmission des efforts se fait dans les meilleures conditions).

Par sa conception même, le mécanisme du moteur PX 4 est à la fois robuste et compact (coefficient de sécurité élevé avec un minimum de matière). Les efforts au cm2 relevés sur les roulements ou les coussinets sont beaucoup plus réguliers et inférieurs de 50 % à puissance égale, à ceux relevés sur les autres moteurs.

De plus, l'absence d'effort latéral entre pistons et cylindres diminue l'ovalisation et les risques de grippage. Le moteur PX 4 est extrêmement simple (quatre pièces en mouvement et aucun engrenage).

Avec autant de qualités, c'est à ce demander pourquoi le moteur PX 4 n'a pas séduit les grands constructeurs et n'a connu aucun développement. A rapprocher de ce que Citroën avait en son temps fait de Panhard - (voir Écho des Retromobiles n°13 ) -, nous détiendrions peut-être une réponse. Oui, à n'en pas douter, les réserves de chasses de nos grands constructeurs sont bien gardées.  Adieu donc petit moteur quelque fut le génie de ta conception.

Vue du moteur PX 4

avec la disposition des 4 cylindres en croix

LES PETITES ANNONCES

Gérard LUCAS, adhérent de Retromobiles, aimerait vendre sa jolie berline SALMSON, année 1950, type S4 13cv 4 cylindres à double arbre à cames développant plus de 70cv à 5000 t/m.

Prenez contact avec Gérard au 06.08.10.27.68 Merci.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Guy PETARD, lui aussi adhérent de Retromobiles, cherche encore et toujours un attelage pour sa 4cv RENAULT ou un plan pour le fabriquer. Ça doit pouvoir se trouver, non ?

Merci de prendre contact avec lui au 06 08 10 27 68

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

André BAZIRE, adhérent à Retromobiles et Castelbriantais, vend sa Citroën C25 D année 1982, 98.000 km parfait état..

Les intéressés peuvent joindre André au 02 40 81 81 27